Actualités culturelles

Exposition BRASÉRO

L’exposition BRASÉRO fait suite au concours Eloi d’Or proposé par le syndicat national de la chaudronnerie (SNCT) aux  élèves de la voie professionnelle de la filière chaudronnerie sur la région Grand Est. Ce travail a aussi été mené par des élèves en métallerie et des étudiants en design de produits.

Ce projet a permis aux élèves de travailler sur les phases de conception et de fabrication d’un braséro dans le cadre des enseignements de spécialité, de construction et d’arts appliqués.

Une présentation d’une sélection d’ouvrages a été faite lors du dernier congrès national destiné aux professionnels. L’exposition au siège  du conseil régional à Strasbourg permet de présenter à un public plus large ces ouvrages. Neuf des onze braséros réalisés y sont visibles

Design en regards

David Bihanic (dir.)
Paris/Saint-Étienne, éd. Art Book Magazine (ABM) — EnsAD — La Cité du design, 2019.

Qu’y aurait-il de foncièrement changé aujourd’hui dans la manière moins, peut-être, de transmettre le design (son histoire, sa culture, sa théorie) que de former au design ? — selon l’acception jadis retenue notamment par Johannes Itten et Walter Gropius touchant à l’intériorité de l’être, à son accomplissement et ne se rapportant nullement ici au formatage de l’esprit, au dressage ou conditionnement de l’action ; former (ou, symétriquement, se former) au design ne serait autre, en l’espèce, que viser (ou convoiter) l’accès aux ‘savoir-penser’ et ‘savoir-créer’ conjugués permettant l’approfondissement de la subjectivité et favorisant la construction d’une conscience aussi éclairée que libre. Autour de cette question complexe, mais du reste essentielle, plusieurs acteurs francophones de l’enseignement du design ici réunis partagent leurs regards, leurs convictions et réflexions, tentant ainsi d’y apporter certains éléments de réponse.

Design en regards est un recueil de textes, d’entretiens et de témoignages.

En partenariat avec l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs—Université Paris Sciences et Lettres(EnsAD—PSL) et La Cité du Design.
Avec le soutien de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’Université Polytechnique des Hauts-de-France.

155 x 240 mm
497 pages
22 €
ISBN : 978-2-8216-0115-4

Site pour l’édition imprimée : lespressesdureel.com

Venez préparer votre rentrée à Versailles

Venez préparer votre rentrée à Versailles

Venez découvrir l’offre pour les groupes scolaires et échanger avec l’équipe éducative.
Et profitez d’un accès privilégié à la salle du Congrès.
Informations et réservations sur chateauversailles.fr/enseignants/

Rendez-vous de rentrée : 25 mai 2019

Le geste & la pensée Artistes contre artisans, de l’Antiquité à nos jours

Leonard, Picasso, Wharol, Koons, les artistes fascinent les foules et obsèdent les intellectuels. L’Art semble aujourd’hui se réduire à quelques figures de la peinture dans un marché mondialisé et conceptuel. Un art où le geste s’efface devant la pensée, où la « main », pourtant capitale, ne compte plus.
Qui sait que Louis XIV, l’inventeur du luxe à la française, préférait son service de table en or massif aux grandes fresques du génial Lebrun ? Qui se souvient combien les enlumineurs, orfèvres et autres faiseurs d’images avaient les faveurs des princes du Moyen Âge, adeptes des beaux objets ? Ivoiriers, tapissiers et autres artisans d’art sont les vaincus d’une longue et sourde guerre que les succès éphémères des arts décoratifs ou du design contemporain ne peuvent faire oublier.
Stéphane Laurent revient sur cette histoire et dresse un subtil panorama critique de cette guerre entre l’« Art » et l’artisanat. Il démêle cette question de l’Antiquité jusqu’à nos jours sans omettre des rapprochements avec d’autres civilisations extra-européennes et revient sur les moments essentiels de notre histoire de l’art, relevant les coups de force – telle la naissance des arts libéraux en Italie et en France au XVIe siècle –, les moments d’hésitation ou de reflux, comme le XIXe siècle, avec les Arts and Crafts et l’échec des arts décoratifs. En choisissant le luxe comme fil conducteur, il nous révèle les rapports de l’art avec le pouvoir et l’élite intellectuelle d’un côté, et le rôle de la consommation de l’autre, deux pôles déterminants de la création.

cnrs éditions

ART DESIGN, D'UN TERRITOIRE À L'AUTRE

ART DESIGN, D'UN TERRITOIRE À L'AUTRE

Sous la direction de Claude Courtecuisse et Eric Vandecasteele 

Depuis un siècle et demi, les liens entre l'art et le design ne cessent de se tendre. Le présent ouvrage analyse quelques-unes de leurs convergences, voire de leurs confusions, parmi les plus significatives. Avec les avant-gardes, art et design ont débordé les limites de l'objet. Ils apparaissent désormais tous les deux comme des versions inédites de notre espace commun – aussi bien sa représentation en temps réel que ses lignes de fuite. Le monde tout entier en vient alors à se dérober, recouvert par les images de sa beauté ou de sa cohérence.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=62000

Concours d'idées // Construire une école pour demain

« [...] le meilleur des pédagogues peut voir ses élans freinés et emprisonnés par un équipement, une architecture qui ne correspondent plus aux activités qu’il voudrait avoir.»

Archiscola est un concours d’idées imaginé par des chercheurs en Sciences de l’Education pour les architectes, designers et aménageurs de demain. Ouvert aux étudiants et aux jeunes diplômés, ce concours souhaite provoquer une discussion autour des liens entre bien-être et espaces d’apprentissage.

La première édition avait pour thème « Construire une école pour demain« . Plus de cent dossiers ont été envoyé et 18 équipes ont présenté leurs projets devant un jury d’une centaine de personnes de tous horizons. L’édition 2019 s’intéresse plus particulièrement au contexte des lycées et des internats, dont 50 doivent être construits en France d’ici 2022.

En accord avec Régions de France, trois à quatre régions mettront à disposion des participants leurs ambitions pour le lycée et l’internat de demain. Les participants auront accès à de nombreuses ressources afin de mener à bien leur projet. Il auront également la liberté de se rapprocher d’une région afin de se nourrir de besoins concrets et ancrer leur projet dans un contexte réel.

Les organisateurs du concours proposent aux lauréats de les accompagner tout au long de leur réflexion, de l’inscription début mars 2019 aux oraux en novembre 2019. Dans ce cadre, trois MOOC seront disponibles en ligne pour leur apporter les connaissances essentielles à la conception d’un projet riche et adapté aux enjeux éducatifs et sociaux des lycées et internats du futur. Trois training camps seront proposés aux participants durant lesquels ils auront l’occasion de présenter leur avancement à l’équipe organisatrice afin d’être guidés régulièrement avant le rendu final de leur dossier. Pour finir, ils auront l’opportunité de présenter leur projet devant M. le  Ministre de l’Education Nationale et de la jeunesse le 3 avril 2019 lors de la Journée de l’Innovation en Education à la Gaîté Lyrique à Paris.

Les prix de ce concours sont financés par l’IEA de l’Université de Cergy-Pontoise et la Fondation Patrimoine et Architecture de la CDC.
Le premier prix est de 2000€, le second prix de 1500€ et le troisième est de 1000€. D’autres prix spéciaux pourront être décernés aux lauréats : des stages au sein de la chaire de recherche Transition2 : Des espaces en transition à la transition des espaces éducatifs, ainsi que des stages ou contrats CDD au sein d’agences d’architecture impliquées dans ces thématiques d’éducation.

Marseille Design Méditerranée

L’organisme Marseille Design Méditerranée a pour objectif de mettre le design méditerranéen au service du développement du territoire et de son attractivité. L’équipe rassemble des acteurs aux expériences variées de la ville et du design.

En savoir plus

 

 

 

"Concours Étudiant·e·s tou·te·s à Chaumont !" 2019

 

Le Signe a confié le sujet et la présidence du jury au collectif g.u.i. (France) qui propose de "Faire assemblée",  une invitation à créer un moment partagé et à imaginer les outils de designers pour activer cet acte de rencontre et en garder les traces.
Vous trouverez le dossier complet sur notre site web :
- le sujet présenté sous la forme d'un texte signé du collectif g.u.i., une liste de références et de ressources, le règlement ;
- un formulaire d'inscription ;

La date limite d'envoi des projets est fixée au 26 février 2019 minuit, date de l'email ; le cas échéant la date de La Poste ou du transporteur faisant foi.

Un jury présidé par le collectif g.u.i. se réunira à Chaumont au mois de mars pour sélectionner les meilleurs projets d'étudiants. Ceux-ci seront exposés lors de la Biennale de design graphique de Chaumont à partir du 24 mai 2019. Trois prix seront décernés aux trois projets les plus remarqués par le jury.
La Biennale 2019 sera l'occasion de se réunir autour des expositions, concerts, conférences,  tables rondes et workshops menés par designers et des professionnels du monde entier. Nous ne manquerons pas de vous envoyer des informations au fur et à mesure que l'événement approche !
N'hésitez pas à partager ce sujet avec vos collègues enseignants et vos étudiants !

Renseignements par mail : etudiants2019@centrenationaldugraphisme.fr

 

La revue Back Office

Anthony Masure, Kévin Donnot et Élise Gay ont fondé en juillet 2015 l’association Fork éditions, qui a pour but de "fédérer, d’enrichir les connaissances et d’identifier des problématiques dans les champs du design et du numérique, notamment par l’édition de revues ou de livres".

Le premier projet de cette association est la création d’une revue de recherche bilingue et multisupports, Back Office, dédiée aux enjeux croisés du design et du numérique. Celle-ci comprend notamment un volet pédagogique sur l’apprentissage du numérique et un glossaire technique. Bilingue français/anglais, à parution annuelle et thématique, Back Office est coéditée par Fork Éditions et les éditions B42. Le premier numéro est sorti en février 2017 et aborde la thématique des outils et processus de création. Publié en mai 2018, le deuxième numéro aborde le tri, le classement et l’affichage des données.

Face à une actualité toujours plus dense, et déjà bien couverte sur le Web, la revue affirme son orientation critique, privilégiant les prises de recul, les problématiques, ou les hypothèses à même d’éclairer la situation contemporaine et d’y tracer de nouvelles trajectoires.

Back Office

Lire le numéro 1 en ligne : http://www.revue-backoffice.com/numeros/01-faire-avec

Lire le numéro 1 en ligne : http://www.revue-backoffice.com/numeros/01-faire-avec

Clermond-Ferrand /// Festival international des textiles extra ordinaires

Le Festival International des Textiles Extraordinaires (FITE) propose un rendez-vous inédit pour valoriser des textiles empreints de significations patrimoniales et culturelles fortes.

Du 18 au 23 septembre 2018, le FITE convie tous les continents à Clermond-Ferrand, pour faire se rencontrer artisans, designers textiles, créateurs de mode, tisserands, artistes, collectionneurs, décorateurs, passionnés et curieux, tout en liant patrimoine, tradition et création contemporaine. Cet événement s’attache à montrer les enjeux humains, économiques et écologiques indissociables des textiles extra ordinaires.

 

Plus d'information

Activités éducatives du Jeu de Paume /// 2018-2019

Brochure des activités éducatives 2018-2019 du Jeu de Paume à télécharger ci-dessous.

Centre d’art dédié aux pratiques de l’image des XXe et XXIe siècles (photographie, cinéma, vidéo, installation, création en ligne…), le Jeu de Paume a vocation à produire ou coproduire des expositions, des cycles de cinéma, des colloques, des séminaires, des publications et des activités éducatives.

Les propositions en direction des enseignants et des équipes éducatives, les actions pour les scolaires et les activités avec les publics jeunes sont élaborées en lien étroit avec les contenus des œuvres présentées et dans une dynamique d’échanges.
 
Le Jeu de Paume tient à favoriser les conditions d’une rencontre conviviale et documentée avec les démarches artistiques et les enjeux culturels liés aux images. Les actions sont adaptées aux différentes classes, de l’école primaire à l’enseignement supérieur, et se construisent avec les enseignants et les équipes éducatives. Différents dispositifs sont proposés pour le public scolaire : visites conférences, visites en anglais, parcours annuels, parcours croisés, parcours spécifiques.

Le jeu de Paume propose aussi aux enseignants de toutes les disciplines et aux équipes éducatives une formation continue « Images et arts visuels ». Composé de six séances de trois heures le mercredi après-midi, de novembre 2018 à avril 2019, le programme s’organise en plusieurs temps : conférences et visites des expositions, interventions et mises en perspective.
L’ensemble de cette formation est conçue et assurée par l’équipe du service éducatif du Jeu de Paume ainsi que par des intervenants invités : historiens, théoriciens ou formateurs.
La formation continue « Images et arts visuels » est  gratuite et accessible sur inscription directement auprès du service éducatif.
Les inscriptions concernent l’ensemble des six séances.
Contact : 01 47 03 04 95 ou paulineboucharlat@jeudepaume.org

CUMULUS PARIS 2018 /// to get there : designing together

Cumulus (International Association of Universities and Colleges of Art, Design and Media)  est une association internationale dédiée à l’éducation et à la recherche dans les domaines de l’art, du design et des médias. Créée en 1990 et reconnue par l’Unesco depuis 2011, elle compte aujourd’hui 257 membres issus de 54 pays.

Les conférences biannuelles Cumulus sont des moments-phares pour les écoles d’Art, Design et Médias. Ces rencontres internationales sont l'occasion d’échanges de pratiques et de constitution de réseaux autour du design et de ses pratiques pédagogiques.

Organisée par la Césaap  - Conférence des Écoles supérieures d’Arts appliqués de Paris - association des Écoles Boulle, Duperré, Estienne et Ensaama, la manifestation Cumulus Paris 2018 se déroulera les 11, 12 et 13 avril 2018, sous le haut-patronage de Monsieur Gilles Pécout, recteur de l’académie de Paris, chancelier des universités, recteur de la région académique Île-de-France.

Informations sur : www.cumulusparis2018.org

Contact :
Étienne Périn
etienne.perin@ac-paris.fr
+33 (0)6 28 41 16 07

                                            

Label Graine /// ouverture d'espaces de fabrication en région Rhône-Alpes

L'entreprise industrielle Valtex Group développe depuis 35 ans un savoir-faire d’excellence dans les domaines de la gravure et de l’impression textile. Son objectif aujourd’hui est de transmettre son savoir-faire aux designers, aux professionnels et aux porteurs de projets en s'appuyant sur les espaces de fabrication Label Graine.

Les espaces de fabrication Label Graine ouvrent leurs portes début mars 2018 à Valsonne en région Rhône-Alpes, dans la vallée du Beaujolais.

Ils s'adressent aux jeunes designers textiles, designers produits, designers d'espace et designers graphiques désireux de concevoir, prototyper et fabriquer des objets en petites et moyennes séries, qu'ils soient en période de formation ou à la sortie de leur cursus.

Ces espaces de fabrication permettent plus que cela. Ils sont structurés pour expérimenter des approches créatives inédites, pour imaginer de nouvelles méthodes de travail, pour concevoir les métiers de demain. L’objectif des équipes des espaces Label Graine est de transmettre ses savoir-faire traditionnels et numériques aux étudiants et d’accompagner les projets innovants jusqu’à leur promotion.

Les espaces de Fabrication Label graine viennent soutenir la mise en place des nouveaux DNMADE partout en France et la réforme des formations artistiques post-bac. Ils proposent des plates-formes techniques d’exception pour encadrer la formation, la professionnalisation et la promotion des futurs artisans-designers.

Plus d'infos

Contacts :

Le Bas de Chabout
69170 VALSONNE
Tel. 04 74 05 50 64
formation@label-graine.fr
contact@label-graine.fr
www.label-graine.fr

ESAAB Nevers /// Où en sommes nous avec la culture technique ? /// Journée d'étude 27/11/17

Projet pédagogique ESAAB Nevers en trois temps (réflexion, production, exposition) intitulé

Par nos propres efforts : documenter, lire, opérer et montrer les « manières de faire »

> Lancement le Lundi 27/11/2017 : une demie-journée d'étude est programmée autour de la question de la décentralisation des techniques, où interviendront Pierre-Damien Huyghe (professeur à Paris 1 et philosophe, auteur d'"À quoi tient le design") et Caroline Maniaque (historienne de l'architecture, auteure de "Go West ! Des architectes au pays de la contre-culture").

> Fin-janvier : nous accueillerons Barnabé Chaillot pour un atelier de production d'une semaine; Barnabé est un technicien averti engagé dans une pratique qui explore ce qu'il appelle "l'énergie autrement". https://www.youtube.com/channel/UCg7HRuQ93hl9v8dTSt_XDHA/videos

> Enfin, cette expérience donnera lieu à deux expositions, la première concernant la restitution du workshop et la documentation des techniques au sein de l'Esaab ;
la seconde aura lieu à le nouvel espace pédagogique et d'exposition "Ravisius Textor" au centre de Nevers (http://www.lejdc.fr/nevers/loisirs/art-litterature/2017/10/30/enseignants-actuels-et-anciens-etudiants-de-lesaab-lancent-une-galerie-librairie-a-nevers_12608127.html), elle portera davantage sur les sources, manuels, catalogues et autres formes d'ouvrages techniques qui renseignent sur des "manière de faire".

Synthèse du projet pédagogique joint ci-dessous.

Biennale MOVIMENTA /// Nice /// du 27/10 au 26/11/2017

Biennale 2017


Extrait de la page d'accueil du site :
"La première édition de MOVIMENTA dédié à l’image en mouvement, initiée par L’ECLAT, explore les différentes formes de la création audiovisuelle dans son rapport à l’économie créative et aux innovations technologiques. MOVIMENTA se décline en 3 axes : Nocturnes à ciel ouvert de films d’artistes, une exposition Prix de la Jeune Création, et des Rencontres Art & Technologie. Le mois MOVIMENTA propose aussi des expositions dans les lieux d’art contemporain, un salon des galeries, des programmations de films d’artistes, de cinéma expérimental et de vidéos d’art."

Visiter le site de la manifestation : http://www.movimenta.fr/biennale/biennale/

Are you talking to me ? /// du 14/09/17 au 07/01/18 /// Cité du design

·        Une exposition   
 
Are you talking to me ?
Usages et pratiques des objets communicants
Exposition avec les villes design du réseau
des villes créatives de L’UNESCO
14 septembre 2017 - 7 janvier 2018
Depuis une décennie à peine les mots « objets communicants », « internet des objets », « smart things » ou « smart cities » envahissent les lexiques technophiles et les imaginaires collectifs. Ainsi, les objets en parlant entre eux pourront accompagner au plus près nos choix de vie, nos besoins, nos organisations. La richesse des possibles contenue dans la technologie qu’ils embarquent, est explorée par les designers et les start-up comme autant de scénarios du futur cadre de vie. Mais ce qui fascine, en tant qu’usager, c’est la mise en relation des objets par notre propre volonté, leur capacité à s’organiser entre eux, de façon autonome. Il préfigurerait l’automatisation complète de notre cadre de vie, relié aux autres objets par un ensemble de synapses numériques. En maillant ainsi notre environnement, l’internet des objets transforme nos espaces de vie en une sorte de cerveau mondial hybride incluant machines intelligentes, médias en flux continus (web), interconnexions permanentes (wifi) et au milieu de toute cette intensité bavarde la présence humaine.
 
·        Une visite préparatoire et une rencontre   
 
Une visite préparatoire de l’exposition Are you talking to me ? est proposée le jeudi 21 septembre 2017 à 17h45.
En préambule à la visite, une rencontre sera animée à 17h, par Charlotte Delomier.
Informations et réservation : info@citedudesign.com ou 04 77 49 74 70
Cette rencontre aura pour objectif d’une part d’aborder les enjeux relatifs au développement des objets dits « communicants » (technologie, usage et contextes d’utilisation, éthique, langage et esthétique, données personnelles, confiance, etc.) et d’autre part de questionner certains projets présentés dans et hors du cadre de l’exposition.
Charlotte Delomier est designer et professeur de design et arts appliqués, elle est actuellement médiatrice de ressources et services-codesign à l’Atelier Canopé de Saint-Etienne (Réseau Canopé). Elle a réalisé en 2011 l’état de l’art Design et Objets communicants sous la direction de Marie-Haude Caraës.
 
·        Un dossier pédagogique autour de l’exposition   
 
Le dossier pédagogique de l’exposition Are you talking to me ? sera disponible à partir du 20 septembre 2017 sur le site internet de la Cité du design : www.citedudesign.com

Lycée Challes les Eaux /// Collective Linogravure /// SAISON 4

COLLECTIVE LINOGRAVURE
SAISON 4 : "Salade Combinatoire"

Projet réalisé par les élèves de CAP Agent Polyvalent de Restauration et de l'Institut médico-éducatif du Lycée Professionnel Hôtelier de Challes les Eaux dans le cadre des dispositifs Eureka, financés par la Région Auvergne Rhône Alpes.
L'enjeu de ce projet était d'amener les élèves à travailler ensemble autour d'un même but. Les élèves se sont questionnés sur l'approche combinatoire d'une recette et ont décliné les éléments qui composent une salade en une multitude d'alternatives. Tous ses aliments ont été réalisés en tampons de linogravure par l'ensemble du groupe et chacun a pu ensuite imprimer sa propre recette de salade.

Bilan complet du projet à télécharger ci-dessous

Les projets.

8 laboratoires ouverts

Des étapes de recherche en design, arts et sciences proposés par l'InSituLab et le Shadok du 5 juillet au 13 août 2017

insitulab.eu | shadok.strasbourg.eu

Les recherches se croisent et se frôlent ici, entre les étudiants en design, les artistes et chercheurs, laborantins en résidence…ce sont des projets ancrés sur le territoire, à des stades d’investigation et de réalisation divers, qui  font émerger un maillage collaboratif avec des acteurs variés et convoquent tous des méthodologies originales et collectives.

Histoire du design en France /// INHA /// 21/06/2017

Colloque international
sur l'histoire du design en France,
le 21 juin à l'Institut national d'histoire de l'art,
salle Vasari.

Programme à télécharger ci-dessous.

Informations :
https://www.inha.fr/fr/agenda/parcourir-par-annee/en-2017/juin-2017/l-histoire-du-design-en-france.html.

 

Une machine de rêve /// résultats du concours de dessin

Concours de dessin Une machine de rêve !
au Musée des arts et métiers

Le concours Une machine de rêve ! imaginé par François Schuiten et Benoît Peeters
les célèbres auteurs de bandes dessinées s’adressait aux étudiants de Misée à Niveau
en Arts Appliqués des 4 écoles supérieures de Paris, partenaires du Musée des arts et métiers
où se tient jusqu’au 26 mars 2017 l’exposition Machines à dessiner, dont le duo franco-belge
a assuré le commissariat et la direction artistique.

Le concours a ainsi mobilisé plus de 40 professeurs dont 25 d’arts appliqués, 8 classes et près de 250 étudiants.
Durant plusieurs mois pour certains, ils ont arpentés l’exposition et les collections du Musée des arts et métiers pour produire
les meilleurs dessins possibles.
Lors de la remise de prix, 20 dessins lauréats ont été primés et seront prochainement
exposés dans l’exposition Machines à dessiner à côté de ceux de François Schuiten.

Exposition des 20 dessins lauréats dans l’exposition Machines à dessiner
du 14 au 26 mars 2017 au Musée des arts et métiers.

1er prix du concours
Léa Govignon
Dessin réalisé sous la responsabilité
d’Eric Durant Enseignant en Arts Appliqués.
ENS AAMA

Cycle de conférences & expo Cédric Gatillon /// Tréguier /// du 28/03 au 02/04

La section de BTS Design Graphique du lycée Joseph Savina organise un CYCLE DE CONFÉRENCES le MARDI 28 MARS au Théâtre de l'Arche de Tréguier avec une exposition des travaux de CÉDRIC GATILLON à la Chapelle des Paulines toute la semaine.
Six graphistes viendront présenter leur travail aux élèves et étudiants d'arts appliqués de l'académie.

PROGRAMME :
09h30 – 10h00 : Accueil et lancement de la journée au Théâtre de l’Arche
10h00 – 10h30 : Laurence Guennec, photographe et graphiste de formation base à Lannion
10h40 – 11h10 : Thibault Le Page, étudiant chercheur en publicité et images de guerre à Paris
11h20 – 11h50    : Lionel Baillon, photographe et directeur artistique de l’agence Art-Men
12h00 – 14h00 : Pause déjeuner
14h00 – 14h30: Valentin Fontaine, directeur artistique et graphiste – Paris
14h40 – 15h10 : Éric Collet, graphiste indépendant – Rennes
15h20 – 15h50 : Cédric Gatillon, designer graphique et directeur artistique – Paris
16h00 – 16h30  Table ronde
18h00 : VERNISSAGE de l'exposition “Je fabrique des images” de Cédric Gatillon à la Chapelle des Paulines

Plis sur plis //// Musée de la Toile de Jouy à Jouy en Josas //// du 6 mars au 8 mai 2017

Plis sur Plis au Musée de la Toile de Jouy à Jouy en Josas (78)
présentant le travail collaboratif
entre la MàNAA Vauréal et l'UEDA college of fashion.

Depuis un an, les 2 établissements ont mis en place un partenariat pédagogique international autour de regards croisés sur des projets de Design de mode et Design graphique-textile.
Les enseignantes Estelle Raguideau et Sophie Perdriel ont fait une intervention pédagogique à Osaka en 2 temps où il était question de:
> Réinventer, questionner le motif Toile de jouy à partir de mises en scènes proposées par les MàNAA 2015-2016. Projet de design graphique-textile.
> Questionner la silhouette baroque à partir du PLIS PLAT et PLIS FLOU. Projet de design de mode.
Les réalisations présentées lors de l'exposition témoigneront du travail collaboratif entre les 2 établissements.
Les étudiants de l’UEDA ont imaginé des mises en scène graphiques en Juin 2016. Les étudiants de MàNAA 2016-2017 ont ensuite réalisé un travail infographique de vectorisation de ces motifs pour mettre en place une recherche compositionnelle revisitant les motifs Toile de Jouy. Les motifs textiles trouvés ont été imprimés au Japon pour la confection des costumes. Vous pouvez découvrir la vidéo du défilé de l'école de l'UEDA d'Osaka sur le blog de la section MàNAA Vauréal :
http://manaavaureal.blogspot.fr/2017/01/defile-de-la-1ere-collaboration-ueda.html
En parallèle au travail graphique, les étudiants de la MàNAA Vauréal ont travaillé sur le thème « silhouette baroque d'origami ». Projet transversale, design de mode, de produit et d'espace, questionnant les potentialités plastiques du pli à l'échelle du corps dans une référence au costume 18ème français. La spécificité de l'année de MàNAA a permis d'ouvrir la thématique à divers projets : « lightbox et narration », « habiller la lumière » ainsi que des travaux pratiques.
L'aboutissement de la première partie de cet échange, impliquant les MàNAA 2015-2016 et 2016-2017 sera présenté lors de l'exposition « Plis sur plis » au Musée de la Toile de Jouy à Jouy en Josas du 6 mars au 8 mai 2017.

Ces premiers échanges pédagogiques ont donné lieu à des échanges collaboratifs de productions et vont se poursuivre par des échanges d'étudiants au sein des 2 établissements dès l'année 2017.

Ci après, les liens pour découvrir le déroulé des différentes rencontres entre les 2 établissements :
http://www.lyc-claudel-vaureal.ac-versailles.fr/spip.php?article349
http://manaavaureal.blogspot.fr/2016/06/rencontre-manaa-vaureal-ueda-college-of.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2016/09/silhouette-baroque-dorigami-design-mode.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2016/10/presentation-des-differents-echanges.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2016/09/une-journee-au-musee-de-la-toile-de.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2017/01/defile-de-la-1ere-collaboration-ueda.html
http://manaavaureal.blogspot.fr/2017/02/silhouette-baroque-dorigami-relation-du.html



 

Quelle architecture pour l’école de demain ?

La revue Education et socialisation. Les cahiers du CERFEE publie son numéro 43

Quelle architecture pour l’école de demain ?

Numéro coordonné par Béatrice Mabilon - Bonfils, François Durpaire et Geneviève Zoïa
Avec les contributions entre autres de Béatrice Mabilon - Bonfils, François Durpaire,
Laurent Jeannin, Luc Dall’Armellina, Sofiane Issaadi et Alain Jaillet
Université de Cergy Pontoise

Pour en savoir plus cet ouvrage et consulter le sommaire et les textes en ligne
>>> Cliquez ici

Modes pratiques N°2 /// Co-édition Ecole Duperré & Université Lille 3

Présentation
Et si la mode n’existait plus ? Après un premier numéro consacré aux normes et à leurs transgressions, la revue Modes pratiques ausculte ici les groupes à l’écart des phénomènes de mode, soit parce qu’ils les rejettent et avec eux le jeu des apparences et les normes sociales, soit parce qu’ils aspirent à vivre hors du temps ou à retourner aux origines, soit parce qu’ils en sont privés.

Revue créée et soutenue par l’école supérieure des arts appliqués Duperré et l’institut de recherches historiques du septentrion (IRHiS) de l’université de Lille 3
38 auteurs (historiens, chercheurs, professeurs, photographes),
15 illustrateurs et artistes. 448 pages – 350 images – 15 €
impression noir & blanc – format 17x24cm – ISBN 9791095518051

////////////////////////////////////////////////////
Commande en ligne : http://www.modespratiques.fr/
////////////////////////////////////////////////////

sommaire

La mode sans la voir. Entretien avec une non-voyante • Farid Chenoune, photographies Frédérique Plas
— Le degré zéro du style. Ou ce qu’il advient du « normcore » • Benjamin Simmenauer
— La mode modérée. La Ligue sociale d’acheteurs au tournant du XXe siècle • Marie-Emmanuelle Chessel
— Refuser la cruauté. La chapellerie de plumes et la protection des oiseaux autour de 1900 • Emily Gephart & Michael Rossi
— I Would Prefer Not To. Série de photocollages et correspondance • Nicole Tran Ba Vang & Stéphane Dumas
— Out of fashion. Les Amish et la mode, entre le XVIe siècle et aujourd’hui • Donald B. Kraybill, reportage photo Juliette Angotti
— Les Voilées de la Révolution. Un hors-mode pour prolétaires, esclaves, proscrites et… élégantes • Nicole Pellegrin
— «La mode ne varie jamais en Icarie». Ou comment s’habiller en communiste au XIXe siècle • François Fourn
— Abolir la mode. Enquête sur la Révolution culturelle chinoise et la répression des «tenues extravagantes» • Sun Peidong
— La mode en cendres. Nouvelles collections pour l’au-delà • Jing Wang
— Tarno, de la funk au prophète. Amplitude, pattes d’éléphant, «réalités» de la mode et réislamisation • Souley Hassane
— Avis de recherche. Dialogue avec Daniel Roche • Gil Bartholeyns
— La mode au-delà de l’étoffe. Portraits de mannequins • photographies de Nicolas Descottes présentées par Céline Mallet
— Le naturisme et la mode. Du XIXe siècle aux années 1970 • Sylvain Villaret
— Robinsonnades. Récits croisés de nauvragés dans de sales draps • Sophie Pierret & Patrice Verdière
Revue pressée. Publicités pour les serviettes Cannon • Patrice Verdière
— De l’impudeur à la pudeur. S’habiller en Nouvelle-Calédonie du XIXe siècle à nos jours • Isabelle Merle
— Il n’y a pas de costume indien. Le régime vestimentaire d’une réserve indienne sioux (1868-1968) • Thomas Grillot
«Le vêtement est un crime». Les prophètes allemands du nudisme permanent autour de 1900 • Marc Cluet
— Summer of Love, 1967. Reportage photographique • Dennis L. Maness
— À contre-mode? Du vêtement hippie et de son authenticité aux États-Unis, de 1967 à nos jours • Élodie Chazalon
— Mode, vêtement et féminisme. Entretiens avec Yvette Roudy, Michelle Perrot et Georgette Sand • Corinne Legoy & Marjorie Meiss-Even
— Du refus de la mode à la création d’une «anti-mode». Les communautés néo-rurales en France • Catherine Rouvière
— Les «invisibles» de la cité grecque antique. Pauvres, rustres et dépendants à Sparte et Athènes • Lydie Bodiou & Véronique Mehl
— Avis à ceux qui ont plus de goût que de fortune. Gabrielle Smith
— Les Garçons sauvagesD’après William Burroughs • Bérenger Pelc et Mia Dabrowski
— Le goût des guenilles. Ermites, mendiants et touristes au XIXe siècle • Manuel Charpy
— La mode en temps de pénurie. Les journaux intimes d’une adolescente, Jane Aubaile • MaudeBass-Krueger et Sophie Kurkdjian
— La mode en ligne de mire. Conseils aux prosélytes
— Abécédaire In and out of Fashion. Goût, industrie, utopie • Céline Mallet & Mathieu Buard

 

 

Typo&,;:! //Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique // LYON // Du 10/11/16 au 12/02/17

Typo&,;:!

10 novembre 2016 – 12 février 2017

Trente ans de créations à l’Atelier national de recherche typographique

Depuis trente ans, l’Atelier national de recherche typographique de Nancy forme des dessinateurs de caractères. Les archives foisonnantes de créativité de l’ANRT vous sont ouvertes, vous y découvrirez le design graphique en pleine fermentation et rencontrerez ceux qui font la typo et la communication graphique d’aujourd’hui et de demain.

 

Visites de l’exposition 

Dimanches 20 novembre et 18 décembre 2016 ; 15 janvier 2017 à 15h00.

Jeudis 1er décembre 2016 ; 26 janvier 2017 à 12h30.

 

Une visite destinée aux enseignants est organisée le mercredi 11 janvier 2017 à 14h30

Les inscriptions dont possibles après de  resa-mil@mairie-lyon.fr jusqu'au 6 janvier

 

Ateliers Adultes

Kitchen litho, avec Eléonore Litim, graveur

Comprendre la technique de la lithographie en s’inspirant des œuvres exposées, dessin sur de l’aluminium avec des feutres, du savon de Marseille, de l’huile, des craies grasses. 

Samedi 26 novembre 2016, de 10h-17h.

Carte de vœux, avec Matthieu Cortat, dessinateur de caractères

Conception d’un lettrage pour carte de vœux.

Samedi 17 décembre 2016, de 10h-17h.

Collagraphie, avec Eléonore Litim, graveur

Expérimenter la gravure en creux sur plexiglass ou sur rhénalon à la pointe sèche, créer et graver une variation collagraphiée d’une lettre de l’alphabet.

Samedi 28 et dimanche 29 janvier 2017, de 10h-17h.

 

Démonstrations, échange informel avec un professionnel des arts graphiques

La calligraphie latine, avec Roger Gorrindo, calligraphe

En résonance avec les caractères typographiques présentés, présentation des outils et des différents styles d’écritures latines (les carolines, le gothique) à travers l’art du tracé de la lettre.

Dimanche 11 décembre 2016, 22 janvier 2017, entre 15h et 17h.

Le dessin de caractères, avec Matthieu Cortat, dessinateur de caractères

Présentation de la profession et des techniques de la conception de caractères par un ancien élève de l’ANRT.

Dimanche 27 novembre 2016, 15 janvier 2017, entre 15h et 17h.

Machines en mouvement, avec Fernande Nicaise, typographe

Pour compléter votre visite et mieux comprendre la composition typographique traditionnelle et le fonctionnement des presses.

Mercredis 16 novembre 2016, 18 janvier 2017, 8 et 15 février 2017, entre 14h30 et 16h30.

 

Deux conférences sur la typographie aux Archives municipales de Lyon

La Typographie Moderne, par Jean-Baptiste Levée, créateur de typographies.

Mise en lumière des motivations au cœur de sa pratique du design et de son enseignement. 

12 décembre 2016 à 18h15

 

Divertissements typographiques par Michel Wlassikoff, historien du graphisme et de la typographie.

22 mai 2017 à 18h15

 

Typo&,;:!

Trente ans de créations à l’Atelier national de recherche typographique

Individuels : du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h

Groupes : possibilité de visite le mardi.

Informations et réservations pour individuels et groupes :

04 37 23 65 43 ou resa-mil@mairie-lyon.fr

 

Musée de l’imprimerie et de la communication graphique

13 rue de la Poulaillerie Lyon 2 e tel : 04 78 37 65 98

www.imprimerie.lyon.fr

Machines à dessiner ///// du 25/10/16 au 26/02/17 Musée des Arts et Métiers

Concours de dessin

Une machine de rêve !

Exposition Machines à dessiner de François Schuiten et Benoît Peeters
Du 25 octobre 2016 au 26 février 2017 au Musée des arts et métiers

                                                  

   Le Musée des arts et métiers accueille actuellement l’exposition Machines à dessiner conçue par François Schuiten et Benoît Peeters, les célèbres auteurs de bandes dessinées. Cet événement, construit par rapprochements entre les prestigieuses collections du Musée et une vaste sélection de travaux graphiques originaux et inédits, est dédié à l’amour du dessin, à la fascination pour les objets techniques et coïncide avec la publication du tome 2 de leur série Revoir Paris, publié aux éditions Casterman. Lieu d’émerveillement mais aussi de pratique, l’exposition dispose d’une salle de dessin avec des tables, du papier et des modèles.

            Par ce geste fort, François Schuiten souhaite inciter les visiteurs -et en particulier le public étudiant-, à dessiner et se confronter aux modèles qu’il a choisi pour eux. L’idée d’un concours de dessin de machines est lancé. Celui-ci s’adresse aux étudiants des classes de Mise à niveau en arts appliqués (MàNAA) des quatre écoles supérieures de design de Paris, avec lesquelles le Cnam et son Musée sont en partenariat : Boulle, Duperré, Estienne et l’ENS AAMA. Plus de deux cent étudiants encadrés par vingt professeurs ont répondu à l’invitation et arpenteront l’exposition comme les collections permanentes pour dessiner leur machine de rêve !

            Dessin d’observation et d’invention, dessin technique, détail d’assemblage, croquis explicatifs, étude des valeurs et couleurs… Tous les modes de représentation seront mobilisés, jusqu’aux plus contemporains sur tablette ! Si l’ensemble sera visible sur le site internet du Musée des arts et métiers, seuls les meilleurs -désignés par François Schuiten et Benoît Peeters- auront la chance d’être présentés dans l’exposition au côté du maître durant deux semaines… 20 prix seront attribués à l’occasion d’un événement public exclusif le 2 février 2017 en présence des auteurs. Pour le meilleur, une invitation en Belgique pour deux personnes auTrain Hotel ainsi qu’auTrain World, nouveau musée du train scénographié par François Schuiten.

            Le Musée des arts et métiers remercie sincèrement les éditions Casterman ainsi que François Schuiten et Benoît Peeters pour leur contribution ainsi que lInspection générale de design et métiers dart, les directeurs des quatre écoles supérieures et les nombreux enseignants pour leur engagement à défendre le dessin et son enseignement au travers de leur participation à ce concours ambitieux.

 

Visite filmée de l'exposition Machines à dessiner (cliquer sur l'image ci-dessous)


On en parle aussi sur :

Musée des arts et métiers
http://www.arts-et-metiers.net/musee/machines-dessiner
Article + Interview sur Faubourg Simone
http://faubourgsimone.paris/calepin/machines-a-dessiner/
Article Le Parisien
http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/fantastiques-machines-28-10-2016-6260388.php
Article LCI
http://www.lci.fr/culture/les-machines-a-dessiner-de-francois-schuiten-et-benoit-peeters-prennent-vie-aux-arts-et-metiers-2009592.html
Le Figaro
http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2016/10/28/30004-20161028ARTFIG00031-le-paris-du-futur-selon-benoit-peteers.php

 

Le design du pouvoir /// parution

RÉSUMÉ DE L’OUVRAGE
Depuis 1964, l’Atelier de Recherche et de
Création (ARC) du Mobilier national est à
l’écoute des designers pour réaliser des oeuvres
atypiques, singulières voire symboliques ou plus
simplement fonctionnelles et décoratives. Depuis
plus de 50 ans, une petite équipe d’artisanstechniciens
d’art, passionnée et ingénieuse, se
met au service de projets ambitieux et innovants.
Elle travaille à la fabrication de meubles qui vont
constituer une image et une représentation du
pouvoir politique. Chacun des objets réalisés vient en
effet prendre place dans les bureaux des plus hautes
autorités de l’État français. Durant ces cinquante
dernières années, artiste-designers (notamment
Roger Tallon, Olivier Mourgue, Pierre Paulin, Andrée
Putman, Olivier Gagnère, matali crasset, Noé
DuchaufourLawrance...) et artisans d’art ont tenté
de répondre à la question d’un design au service
du pouvoir. Une problématique qui s’est déclinée
en autant de variations autour de la fonctionnalité
et de la forme pour servir le pouvoir et son image.
À travers cet ouvrage, plongez dans l’imaginaire
du design du pouvoir et découvrez les productions
de ces cinquante dernières années. Pénétrez dans
l’univers de l’ARC et de sa temporalité unique.
Marc Bayard est Conseiller pour le développement
culturel et scientifique au Mobilier national.
Brigitte Flamand est Inspectrice générale de
l’Éducation nationale design et métiers d’art
depuis 2011.
Éditions Mare & Martin
Prix : 19 €
Format : 160 x 230 cm
Pages : 99 p.
ISBN : 979-1 -09205-468-2
Distribution : Sodis

 

Alternatives urbaines /// 14&15 octobre /// Vitry/Seine

3e rencontres des Alternantives Urbaines
(Appar) tenir à la terre

Séminaire organisé par le DSAA Alternatives urbaines du lycée Adolphe Chérioux à Vitry sur Seine .
(programmer à télécharger ci-dessous)

PREAC design /// Saint-Etienne

Le service des publics de la Cité du design de Saint-Etienne, partenaire culturel référent du PREAC design, a le plaisir de vous adresser la plaquette (à télécharger ci-dessous) présentant la programmation 2016/2017 destinée aux scolaires.

Syndiquer le contenu